RSS Hell

Dans quelques heures, Google va tirer sur la prise et assassiner son meilleur outil pour les newsivores : Google Reader. Pour les journalistes, blogueurs et tout ceux dont la qualité du boulot dépend directement de la masse d’information ingurgitée chaque jour, c’est un stress depuis l’annonce de la fermeture du service. Les alternatives débarquent de toutes parts, tout le monde a son avis, ses préférences, sa façon de bosser. Les articles sur « OMG KESKONFE MAINTENANT ! » pullulent sur le Net. Normal, tout le monde panique, ça fait du clic facile. Je serais con de ne pas en profiter.

Sérieusement : c’est la merde

On ne va pas se mentir : aucune solution actuelle n’est complètement satisfaisante. Mais c’est quoi, « satisfaisant » ? Chacun a ses besoins et j’avoue que les miens sont particulièrement pénibles. Les RSS, je suis accro depuis NetNewsWire en 2002, ça a révolutionné ma façon de suivre l’actu. 11 ans plus tard, j’ai 300 feeds en stock, dont 150 dans un folder « si j’ai le temps ». OK, j’avoue, c’est rarement le cas. Disons 150 feeds donc. Que je veux pouvoir lire sur mon Mac, iPhone, iPad, tout en gardant la possibilité de le faire sur du Android / Windows. Le tout synchronisé sur les éléments lus / non-lus, évidemment. Avec une vue d’ensemble qui permet de naviguer rapidement dans le flot de l’actu, des raccourcis clavier efficaces et si possible, lire les news entièrement sans jamais ouvrir le site via des fonctions mobilizer genre Readabilty (à ne pas confondre avec la fonction « read later »).

Avant, c’était facile

Via Google Reader, j’avais Reeder Mac et iOS synchronisés, avec la possibilité d’utiliser mon vieux NetNewsWire 3.x en fonction de l’humeur. Sur Android, Press faisait le taf en cas de test de nouveau téléphone. Et Google Reader sous Windows en cas d’urgence. Mais j’ai toujours détesté Google Reader, le site. Je déteste généralement les webapps pour tout un tas de raison : c’est moche, c’est rarement ergonomique, les fonctionnalités sont trop souvent limitées, etc. Reeder offre tout un tas de fonctions très pratiques, mais la possibilité d’ouvrir une news dont le feed est tronqué SANS ouvrir le site permet de gagner un temps fou. C’est LA fonction qui m’a fait abandonner NNW.

Les fonctions non négociables

Synchonisation Mac (app) / iPhone / iPad au minimum. Refresh rapide. Navigation rapide (pas de fioriture avec vue « magazine » donc). Sharing / sauvegarde simple vers Twitter / Pocket / etc. Possibilité de ranger les feeds dans des folders. Ou par tags, mais dans ce cas le système doit être limpide et permettre de replier l’arborescence + gestion des hiérarchies.

Rien que ça, ça élimine d’office un paquet de solutions…

Peste ou choléra ?

Depuis l’annonce de Google, tout le monde se (re)découvre une passion pour les RSS : Digg, AOL (oui oui, AOL), Feedly et une tonne de projets divers. Mes besoins éliminent d’office toutes les solutions « web only », sans API pour que des applications tierces puissent se connecter. Adios AOL Reader donc, Digg et ses apps « from Digg » trop limitées (et le refresh est pourri chez moi, il manque des news dans les feeds, etc.), The Old Reader (mon préféré en « web only »), etc.

Mes solutions se réduisent alors à

Si on vire les solutions à héberger comme un bon nerd sur son serveur (aucune envie de gérer ça), les trucs trop moches et trop mal supportés par les différentes apps du marché, il reste Feedbin, Feedly, Feed Wrangler et Newsblur. Vous voulez du gratos ? Boom, il ne reste QUE Feedly. Et pourtant, il y a du monde sur le marché maintenant…

Feedly

Je pense que ce service est voué à être le plus gros du secteur. Gratuit, disponible partout, plus besoin de plugin sur vos browser via cloud.feedly.com, API disponible pour les applications tierces, apps iOS and co directement développées par Feedly… Ces gens ont mis le paquet pour rafler le marché. Et pour une grosse partie des utilisateurs de RSS, ça suffira. Moi ? J’ai un problème : je n’aime pas l’interface de la webapp, je n’aime pas leurs apps iOS et mes apps ne gèrent pas encore leur API… Mais soyons clairs, ça reste très utilisable, le temps de voir ce qui sort ailleurs ! Le seul gros point noir était l’impossibilité d’exporter ses feeds, mais c’est réglé depuis… hier. Le service est encore jeune, vous verrez souvent les gens râler dans les commentaires. Mais c’est gratos. Faut savoir ce que vous voulez… Reste l’énigme de business modèle de Feedly. Le tout gratuit, je commence à m’en méfier sévèrement…

Feedbin, Feed Wrangler

Ces 2 services payants commencent à voir leurs API supportées par de nombreux softs : Readkit, Reeder « nouvelle version qui sort bientôt, mais on sait pas quand », Mr Reader, etc. Ils offrent une interface web supportable (surtout Feedbin), mais pour moi, c’est la disqualification : ils ne gèrent pas les folders. Feedbin passe par un système de tags et FWrangler par des smartstreams très puissants, mais que je n’ai absolument pas envie de configurer. Ils ont beaucoup de succès chez pas mal de mes confrères, mais pour le moment, je ne trouve aucun des deux sexy, même si j’avoue avoir été proche de craquer sur chacun des 2 ces derniers jours.

Newsblur

Avec ses apps iOS dédiées, sa gestion via ReadKit sur Mac et son interface Web utra complète, c’est mon choix pour survivre au « grand blackout ». Ses filtres par tags sont surpuissants, il permet de visualiser les articles directement sans ouvrir un site, dispose de tonnes d’options de visualisations. C’est aussi le plus cher du lot. Mais 24 dollars pour l’année, pour un outil qui me permet à moi aussi de bouffer, c’est cadeau. Mais ça reste une solution de repli : Reeder ne le gérera peut-être jamais, NetNewsWire non plus, je déteste les fonctions sociales intégrées au bouzin, etc.

Franchement, j’ai pensé me contenter de Feedly, mais après 2 jours passés à me forcer à l’utiliser, j’ai compris que je n’aurais pas la force d’attendre la sortie des différentes versions de Reeder qui vont gérer son API… Cela dit, le marché est totalement relancé, et je doute que les geeks dans mon genre restent fidèles à leurs choix du 1er juillet 2013 très longtemps, quoi qu’il arrive !

20 comments

  1. Salut,

    J’ai essayé Feedly aussi, mais je digère pas l’interface et j’en ai marre de dépendre d’un service que je ne maîtrise pas. Feedly peut à tout moment rendre son service payant, mettre des pubs partout ou encore fermer.

    Pour ma part je me suis donc tourné vers Tiny Tiny RSS (à héberger sois-même). Il parait qu’il est lourd, pour ma part il me suffit car :

    – MAJ tous les flux automatiquement à un délais paramétrable.

    – Très rapide. (dépend du serv, de la conf/tweak du serveur web, et d’autres choses…)

    – De nombreux plugins/thèmes sont disponibles de par la communauté et donc facilement personnalisable.

    – Je retrouve tout de mon Google Reader.

    En tout cas, la fermeture de Google Reader a du bon, car de nombreux projets ont vu le jour ! On va en voir de toutes les couleurs, pour tous les goûts !

    PS : L’association FramaSoft a mis en place un Tiny Tiny RSS libre d’accès pour tout le monde ici : http://framanews.org/

  2. Pour ceux qui peuvent se permettre d’héberger une application web, je n’ai pas trouvé mieux que http://selfoss.aditu.de/. Ça s’installe facilement, y’a des raccourcis clavier, l’interface est plutôt agréable. En plus, le site s’adapte aux formats des téléphones mobiles.

    Point négatif à mes yeux : mono-utilisateur.

  3. Pour moi, la killler feature, c’etait le search dans les feeds deja lu, meme 5 ans avant.
    Y a til UN concurrent qui est capable de le faire (moi, j’ai pas trouvé) ?

    1. Tiny Tiny RSS le fait si tu lui demandes de ne pas purger les flux au bout de XX jours.

      Par contre, inutile de préciser que ta base de donnée va prendre cher.

      En 3 mois je suis à 83Mo pour 10.000 flux archivés.

      1. Sans trop rentrer dans les détails, j’avais cru comprendre que tiny tiny rss ne fonctionnait sur un serveur maison que sur une architecture de type LAMP (que je n’ai pas à la maison), et que si on voulait se le faire heberger, il fallait pouvoir avoir des services en tache de fond sur les machines hotes ( que ne fait pas Free apparemment). Comme je ne connais pas de service d’hebergement, je m’en arrete là…
        Sinon, tu connais un tutoriel bien fait pour se l’installer chez des hebergeurs (meme payant) ?

  4. Pour info The Old Reader a déployé son API il y a quelques jours. Déjà une application iOS l’exploite (Feeddler), d’autres vont certainement suivre rapidement.

    The Old Reader étant un très bon remplacement de Google Reader (website et engine), j’espère qu’ils trouveront un business model viable sur le long terme…

  5. Après 2 jours d’utilisation intensives, je suis super content de mon choix : Newsblur fait le taf impeccablement et FINALEMENT les fonctions sociales sont super intéressantes. :D

    Readkit fait le taf en client Mac mais j’avoue que ça reste « basique ». En tout ça, je peux continuer à bosser peinard. ;)

  6. Bonjour,

    Encore un poste intéressant et toujours exactement dans ma problématique du moment !
    Tu parles de plein d’application sur Mac, si quelqu’un a des équivalents Windowsien ca serais top ;).

      1. C’est malheureusement le seul sur lequel je suis tombé aussi ! Actuellement j’utilise mon firefox pour cela avec feedly mais je me rend compte qu’il est un réel gouffre a ressource et fini bien souvent a 1-2 go de mémoire utilisé ce qui deviens handicapant !
        Bref si certain trouve des logiciels pour windows hésitez pas a partager !

  7. Hello. J’arrive un rien « après la bataille » par rapport au post initial, sorry ! Je vous signale juste la présence en ligne de mon étude (un rien longue… mais gratuite) sur le sujet () qui tente de peser le pour et le contre de chaque solution de remplacement.

    Pour ce qui est des fonctions évoluées sur un solution en ligne, je trouve que Feedspot s’est très bien positionné (multitagging, recherche en texte intégral, fils RSS « sortants » sur chaque tag…). Solution payante, ses développeurs tentent de négocier actuellement avec Reeder pour qu’il dispose d’une bonne version mobile.

    Tiny Tiny RSS est une excellente solution à héberger soi-même, mais les versions mobiles sont inabouties et la synchronisation desktop inexistante.

    Pour cette dernière propriété, Readkit, logiciel Mac, a fait des effort, mais n’est synchronisable qu’avec NewsBlur, FeedBin, Feed Wrangler et Fever. Il faudra regarder aussi du côté de RSSOwl qui promet d’autres synchronisations dans un avenir proche.

    Il est question dans certains commentaires de Netvibes. Je crains que cette solution reste qu’anecdotique dès que l’on a des besoins élaborés (pas de moteur de recherche, archivage modeste, pas de MobileApp). En revanche, Netvibes a ajouté récemment des fonctions de partages sociaux riche et ouverte.

    Enfin, sachez que je cherche toujours à m’associer avec des utilisateurs Mac pour des tests (100 critères environ) de solutions logicielles Mac.

    1. Je précise que Readkit est encore TRES buggé et limité comme reader RSS. Malheureusement.

      Je doute d’avoir le temps mais comme précisé, tous mes tests sont faits sur Mac. ;)

Laisser un commentaire