Die Antwoord

Damn ! J’étais persuadé d’avoir déjà parlé du groupe Die Antwoord ici, mais visiblement, ce n’est pas le cas. SHAME. Tout me monde link le clip « I Fink U Freeky » ces temps-ci, alors que j’avais déjà perdu des neurones sur leurs précédentes productions, il y a quelques années.
Ces tarés d’Afrique du Sud (Ninja (Watkin Tudor Jones), Yo-Landi Vi$$er (Yolandi Visser) et DJ Hi-Tek) méritent que vous passiez 5 minutes sur leur page Wikipedia pour piger le « pourquoi du comment » de leur musique et donc de leur univers totalement barge.

Et après, hop, rattrapage sur Ritch Bitch et quelques autres clips qui nous rappellent à quel point Lady Gaga est en fait ultra boring conventionnelle… ;)

Yep, Drucker va pas les inviter tout de suite. ;)

22 comments

      1. Homophobes et racistes, que ce soit vrai ou juste pour le show, c’est du pareil au même : détestable.

        Une quote tirée de la vidéo, juste pour illustrer : « Ninja concludes his use of racist epithets with the claim that black South Africans are okay with white South Africans calling them Nigger. And vice versa. »

        Seriously?

        http://africasacountry.com/2011/11/11/die-antwoord-at-it-again/

        Perso, j’en ai ma claque de ces artistes qui ne peuvent exister que dans la provocation. Si au moins, ça servait un message de valeur…

        Après, je pige qu’on puisse aimer leur son, moi ça me laisse assez indifférent. Mais de là à nier qu’ils jouent la carte de la provoc’ facile, faut pas déconner.

        1. En attendant ils tournent avec des blacks and co soooo… En même temps pour piger le fake du pas fake avec eux (perso je m’en surcogne, c’est pas d’un groupe de ce genre que j’attends un « message » :x)

  1. On supporte les extravagances surtout parce qu’il y a une blonde plutôt mignonne qu’on aimerait bien voir sous toutes les coutures non ? Ne me dites pas que c’est la musique et les paroles qui vous font tripper.

      1. :/
        Je trouve ça sans saveur particulière, même pas nul ou bien, juste… rien. L’univers qu’ils ont monté autour par contre est très créatif.

    1. Pour ma part,ce que j’aime bien, c’est pas la blonde, ce sont justement les extravagances que tu sembles supporter. Et la musique. Les paroles, j’entrave pas grand chose de toute façon…

  2. Caf’ / Faskil> ils ne sont en rien homophobes, c’est leur label qui après avoir apprécié leur genre « inhabituel » a pris la mouche sur une de leurs chansons soit disant « homophobe ».

    Une des langues qu’ils utilisent est un argot local dans lequel il sort autant de « motherfucker », de « fagget » que de « bitch ».

    Ils s’en sont expliqué, leur DJ (le 3ème membre du groupe) est gay, bref ça ressemble surtout à une omerta à la con de la part de la major qui n’a pas tout compris et a été déçu sans doute de la maigre rentabilité d’un groupe promis à exploser.

    Dommage que le nouvel album ne soit pas aussi bon que $O$ :-/

      1. Ah mais de toute façon je me doutais que tu n’affirmais rien sans savoir Faskil, no problemo ;)

        Par contre est ce qu’avoir un DJ gay et chanter en argot donne le droit de mettre du « tappette » et du « tarlouze » dans un style musical brut qui parle de façon brute ?

        La réponse n’est jamais simple, le politiquement correct nous a déformé, mais pour autant il ne faut pas tout laisser passer. C’est compliqué.

        Surtout quand derrière tu vois les rappeurs blacks sortir du nigga à longueur de rime sur MTV pour (au mieux) se faire bipper. Ou est la logique là dedans.

        Compliqué tout ça je n’ai aucune idée de la réponse et comme Faskil j’aimerais voir ce genre de groupe choquer sur des prises de position sociales ou politiques, par pour des conneries comme ça.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.