Les bugs de LaBox, Part II

Avec des mois de mise à jour, LaBox de Numericable s’améliore, et se permet même d’ajouter des fonctions “gadget”. C’est cool. Mais quand on revient aux fonctions “de base”, ça reste largement perfectible… Ca vous rappelle des souvenirs ?

Routeur, un métier à part entière

En faisant mumuse avec mon routeur Linksys WRT320N (transformé en E2000 via bidouille), j’ai réussi à le flinguer complètement. Les updates de firmwares alternatifs en mode YOLO à 3h du mat’, c’est rarement une bonne idée.

Bref, me voilà obligé de repasser LaBox en mode routeur, histoire de récupérer un réseau domestique fonctionnel, le temps qu’un nouveau jouet débarque à la maison. Et là, les choses se compliquent de manière surprenante.
La suite est pleine de NERDRAMA. Si.

Les bugs de LaBox

Après des heures de frustration, je viens enfin de régler les deux plus gros problèmes rencontrés sur la plus-si-nouvelle “LaBox” de Numericable. Et vu les soucis, je suis content de ne pas avoir craqué plus tôt. J’ai déjà donné avec Free

Je précise au passage que “LaBox” est le nom le plus naze qu’on puisse inventer, dans un monde “2.0” où le réflexe Google est bien ancré chez tout possesseur de matos qui déconne. Pourquoi ? Parce que Google va virer le « La ». Et ne garder que « box ». Et une recherche avec « box », sur Google, c’est vachement précis… Bref.

Attention, c’est long. Si.