L’affaire est dans le sac

J’adore Peak Design et leur histoire d’amour avec Kickstarter, mais cette année, j’ai opté pour Riut et leur RiutBag de 15 litres. Je trouve le concept parfait pour une ville comme Paris (ahem…) et j’adore l’histoire de sa fondatrice. On verra ce que ça donne à l’usage, mais la tranquillité d’esprit apporté par ce design me parait vraiment une excellente idée. Je ferai un debrief en décembre, quand il aura aussi fait le tour de la Thaïlande, mais le premier contact est très positif, à tous les niveaux.

Stranger Things

C’est quoi ? Une série TV de Netflix. Pas vraiment besoin de Netflix pour la voir, mais ça existe grâce à eux hein. Bref. Plex est bien pratique et la note (calculée via différents sites) est plutôt méritée. Je suis loin d’être aussi enthousiaste que certains, mais OKAY : on passe un bon moment. Le pitch ?

Stranger Things is basically Stand By Me meets E.T. meets Alien, and it’s a lot of fun.

Stranger Things Plex

 

Ce générique de l’amour…

Trailer 2 (qui dévoile trop de trucs WARNING hein) : La suite, bha dans la suite…

Bon goût et musique

Nan mais les Coréens, avec leurs clips là, ils feraient mieux de regarder du p0rn directement !

C’est le genre de remarque que j’ai de temps en temps, quand je partage des perles en provenance d’Asia Vibes. C’est parfois compréhensible, voire mérité, mais ça prouve surtout que certains n’ont pas regardé un clip US depuis bien longtemps…

Pour être honnête, j’avais même l’idée d’écrire un bon gros rant saupoudré de troll à propos de déchéance de la pop ’ricaine, mais ça serait trop long, trop sérieux.

On va donc “juste” facepalmer sur le dernier Fergie (90 000 “pouces en bas” quand même…) et s’interroger sur la raison d’être de Bebe Rexha. 87 millions de views bientôt, grâce à une recette magique : bouillie audio + cul + placement produit(s). Vomir. Mais elle s’en cogne hein, si vous avez fait l’effort de cliquer sur le lien Wikipedia, vous savez qu’elle a coécrit “The Monster” (Eminem + Rihanna). Avec ça, elle peut faire la merde qu’elle veut jusqu’à la fin de ses jours non ?

Les clips dans la suite

Prince Rogers Nelson, the Legend

  • Mon 1er 33t en 1984. Purple Rain
  • Ces vacances de fou à la montagne, où je trainais avec des ricain(e)s de 3/4 ans de plus. Batman, the BO
  • Les années BAC. Diamonds & Pearls
  • Mes premiers boulots. Love Symbol Album / Come
  • Et tous les autres…

Il a toujours été là. Ce mec était la seule star qui m’a fait comprendre pourquoi ma mère pleurait pour la mort de certains de ses chanteurs.

Rest in peace, sexy motherfucker. Watch this.

Or this ➜

Autisme & tech

Deux vidéos pour une histoire passionnante, qui me font réaliser au passage que je n’avais rien compris à l’autisme. Et si vous êtes un anti-Apple primaire, utilisez vos deux neurones pour voir le reste. C’est Dillan le sujet, pas l’iPad.

Via