1 comment

  1. L’article original (vive les accès aux papiers scientifique gratos via l’uni ! :) ) de McGlashan, Spencer et Old propose des mécanismes:
    – lié au battement du coeur: si les embryons sont capable de sentir physiquement le battement de coeur des autres oeufs, c’est que ces autres oeufs sont presque à la fin de leur développement, et qu’il faut donc se grouiller.
    – lié au niveau de CO2: si on a un hauxt taux de CO2, c’est qu’on utilise / a utilisé beaucoup d’énergie et qu’on est à la fin du développement, et il faut donc aussi se grouiller.
    Et ils disent que c’est peut-être même une combinaison des deux.

    Mais ils n’ont pas vérifié leur hypothèse; c’est juste des pistes.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.