Orelsan est tout vénère

On le fait tourner sur Twitter depuis hier, voici enfin la version HD du clip d’Orelsan pour son nouveau titre « Suicide Social ». Deux bonnes raisons de vous en parler : d’abord, on aime beaucoup le morceau et sa verve assassine. Ensuite, c’est un ami qui a réalisé le clip, le talentueux Mathieu Foucher (dont on vous avait déjà parlé pour la sortie du clip de Wax Tailor).

23 comments

  1. Effectivement, ça tabasse.
    Il tape un peu sur tout le monde et ça c’est assez simple à faire. Par contre ce qui est moins simple et très bien fait ici, c’est qu’au niveau du rythme, c’est vraiment bon.
    J’ai commencé à regarder en me disant c’est quoi cette co….rie, et je suis allé jusqu’au bout avec joie.
    Comme quoi.

    Merci pour cette découverte visuelle et musicale.

    1. Pour ce qui est de taper sur tout le monde, c’est avant tout une caricature (= über-chargée à l’excès) à ne pas vraiment prendre au premier degré. Le morceau ne s’appelle pas « suicide social » pour rien. ;)

      Et perso, tant qu’à faire, je préfère ce genre de caricature assumée aux pseudo-bad boys qui évoluent dans des clips à base de meufs à poil, de grosses voitures et de bling-bling.

      1. Très très d’accord. J’avais bien pigé le second degrés.

        Ok aussi pour les clips de « bad boys ». Mais faut pas enlever les meufs à poil. Ce serait dommage :)

        En tout cas, belle découverte pour moi.

  2. Découvert l’année passée, textes souvent hard, tendancieux, mais ça change de tout ces trucs lisses en rap habituels. Son album Perdu d’avance a bercé mes vacances ;) J’aime, vivement la suite !

  3. Le clip me laisse froid, ça a déjà été vu, revu et corrigé mais j’aime beaucoup la chanson. Orelsan commence vraiment à prendre de l’ampleur et si le reste du second album est du même calibre, ça promet.

  4. Le clip est chouette, mais celui de youssoupha est bien plus impressionnant :)

    Sinon, faut vraiment qu’il s’achète un ingé son (ou un vrai micro), je n’ai peut être pas assez dormi, mais craché dans le micro, ça accroche mon tympan :x

    sinon, je préfère largement les paroles d’Orelsan à youssoupha :D

  5. Coupé dès la 10ème seconde, le rap je peux pas blairer ça, c’est physique. Je trouve sa voix plus qu’horripilante, quant au contenu n’en parlons même pas….

  6. Un gros défouloir. Le clip full text after effect il s’en sort pour un truc si long, meme si il y a quelques moments où le rapport texte image est très très premier degré (« jeunes cadre fraichement diplomé », y’a un cadre avec un diplome et des silouhettes de costards cravates bon …) , mais j’insiste, pas tout le temps du tout hein. Ca doit être vraiment chaud du motion design aussi long. Bon après l’animation de textes je trouve qu’on en voit un peu trop en ce moment ..

    Sinon comme TiTAN, je préfère les textes d’orel mais le clip de youssoupha -)

  7. Bravo pour la vidéo.
    Au début, j’étais super rebuté (le rap, tout ça, pas mon truc). Je me disais : encore des rimes à deux balles et un mec qui se la joue rebelle.

    Et puis j’ai tenu et commencé à accroché un peu et à me dire que les textes s’amélioraient de seconde en seconde.

    Et à la fin, j’étais ébloui devant tant de maitrise et la montée en puissance.
    Bravo !

  8. Première fois que j’écoute un clip de rap jusqu’au bout. depuis I am en 1997.

    Bah j’aime beaucoup, clairement il tape sur tout ce qui bouge et c’est plutôt rigolo et me dites pas que c’est pas bien vu ^^

  9. Je dois avouer que je suis pas fan de rap du tout. Les chansons que j’apprécie doivent se compter sur les doigts d’une main.

    Mais j’ai bien aimé celle là, c’est bien écris, tout le monde en prends pour son grade. Et le clip est vraiment plaisant (mention spéciale à la trollface incrustée :D). Je sais pas pourquoi mais j’aime beaucoup ces vidéos-texte.

    Bref j’ai bien fait de me forcer à regarder

  10. J’ai bien aimé aussi, la montée en puissance est bien faite. Et on comprend assez vite l’exagération voulue, évidemment (et pour ceux qui n’ont pas compris, il s’auto-humilie aussi, quand il tape sur les chanteurs engagés, vers la fin).

    En revanche le clip ne m’a pas paru transcendent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.