6 comments

  1. Quand j’ai lu "une heure d’Histoire", je me suis dit que tu en faisais trop sur ce coup là, que l’histoire de Tétris bien que surement intéressante ne devait pas être mise au niveau de l’Histoire.
    Le fait est que je me suis trompé, et qu’effectivement ce jeu est d’une certaine façon le miroir de la fin de l’URSS.
    Je n’aurais jamais cru qu’il y avait eu de telles tractations et de telles implications derrière ce jeu. L’avocat russe qui explique que sa vie s’est jouée dans les négociations, c’est presque irréel, et inimaginable.
    Tout le monde a joué à Tetris, je crois que tout le monde doit regarder ce reportage.
    Ca illustre aussi le fait que le jeu vidéo, ce n’est pas futile, et que déjà dans les années 80 alors qu’on pourrait croire que c’était une industrie du fond du garage, il y avait de lourds enjeux.
    Et puis c’est sympathique de voir que l’inventeur du jeu a finalement eu quelques retours, vu le temps de distraction qu’il a procuré à travers le monde. Nintendo ressort aussi du reportage avec une excellente image.
    Ca me donne envie d’aller rechercher ma vieille Gameboy, la grosse blanche en noir et blanc, celle où il y a cette phrase sous l’écran que j’ai eu tellement longtemps sous les yeux que je crois qu’elle est irrémédiablement gravée dans mon esprit: "dot matrix with stereo sound". Et il y a une bonne part de ce temps que j’ai passé sur Tetris.

  2. J’ai regardé la vidéo qu’il linke: on te présente la pièce mais elle est bloquée en haut, elle tombe pas, et tu as son "fantome" placé au niveau le plus bas où elle pourrait descendre, et tu fais pivoter le fantome et tu changes sa position; quand c’est ce que tu voulais tu valides et la pièce se place où tu voulais comme tu voulais.
    Ca semble encore moins excitant que de ranger des assiettes dans un lave-vaisselle!

  3. CastorJR > tous les jeux commercialisé qui ont un nom qui comporte "Tetris" sont depuis quelques années obligés d’y inclure le SRS ("gameplay à la Henk Rogers"). Maintenant comme expliqué dans l’article, il y a des jeux qui feintent :) (comme Arika avec leur TGM). Parmis les représentants récent du SRS, on a Tetris DS et iPod Tetris.

    Jeep > pas exactement, le plus gros défaut des règles de Rogers, c’est que lorsqu’une pièce est posée, n’importe quel mouvement (rotation, mouvement vers la gauche, droite) permet de rédemarrer le minuteur de verrouillage de la pièce sur la pile. Combiné avec le système de rotation très permissif (on met des pièces un peu partout, et on a aussi des aberrations genre ça http://www.tetrisconcept.com/wik... ), ça devient absurdement facile d’enchainer les lignes, même en vitesse "20G" (c.à.d. les pièces tombent tout de suite tout en bas). Donc oui, il n’y a plus de limite de temps BiaZeD.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.